/!\ FORUM RPG - NC-18 - MATURE /!\


    Technologies : Robotique

    Partagez
    avatar
    Eden
    Admin

    Messages : 65
    Date d'inscription : 03/08/2012
    Age : 33
    06082012

    Technologies : Robotique

    Message par Eden

    « J’ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires de feu surgissant de l’épaule d’Orion. J’ai vu des rayons fabuleux, des rayons C briller dans l’ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme les larmes dans la pluie... Il est temps de mourir. »
    Batty – Blade Runner

    Afin de compenser la baisse de la natalité, l’utilisation des androïdes dans de nombreux pans économiques de la société est apparue comme un passage obligatoire et nécessaire. Déjà très avancé en matière de robotique, le Japon est devenu le spécialiste mondial dans ce domaine, multipliant les inventions : du Puppetbot remplaçant l’animal de compagnie, à l’androïde travaillant sur une chaîne de montage ou pilotant un taxi, il est désormais possible de trouver des hôtesses de charme à la gestuelle parfaite. Tous les robots font appel aux découvertes les plus récentes en microphotonique, les rendant capables de travailler de façon optimale (comme des fourmis) en s’échangeant des informations par la voie du laser.
    On distingue couramment quatre types d’androïdes, qui coexistent et se différencient non seulement par leurs fonctions mais également par leur fabrication.

    Les plus simples sont les Puppetbots : des petits robots destinés à remplacer tôt ou tard les vrais animaux de compagnie. Le plus souvent simples jouets pour les enfants, ils sont néanmoins dotés de facultés avancées pouvant les transformer en de petites nounous efficaces ou en compagnons idéals d’une personne invalide. Ils n’ont jamais de forme humanoïde, mais plutôt des courbes replètes et des roues multiples, ainsi que des couleurs vives, comme les modèles Uko et Papero 1200. Ils peuvent être également des copies extravagantes d’animaux de compagnie (chien ou chat, ou inubotto ou nekobotto), les imitant à la perfection sans risque d’allergies ou de morsures.

    Les premiers androïdes à disposer d’une forme purement humanoïde sont les “artificiels”, qui sont destinés aux services simples.
    D’aspect humain, ce sont pourtant de vrais robots entièrement composés de circuits photo-voltaïques et de matières synthétiques. Ils sont alimentés par des nanobatteries rechargeables (énergie solaire, thermique ou cinétique). Cette forme humaine leur est toujours donnée par facilité, afin que les utilisateurs ne soient pas entourés d’images jugées trop froides. Ils peuvent répondre à des questions de base liées directement à leur fonction et préprogrammées dans leur « cerveau » plasma.
    On les destine le plus souvent aux travaux dangereux (exposition aux produits toxiques, lourdes charges…) ou jugés aujourd’hui dégradants (nettoyage, contact avec des cadavres…).
    Mais ils peuvent être également femme de chambre, chauffeur de taxi, cuisinier, livreur…etc.
    Les artificiels les plus coûteux et de dernière génération sont véritablement recouverts de peau et de chair “humaine”, capables de tromper le plus attentif des interlocuteurs. Que ce soit la texture de leur peau, leur température corporelle, leurs cheveux, leurs lèvres, leurs ongles, leurs grains de beauté, tout ressemble à s’y méprendre à un humain ordinaire. Inutile de préciser que ces androïdes de luxe font la joie des maisons d’hôtesses et des réseaux de prostitution.

    La troisième catégorie concerne les “synthétiques” : des corps d’androïdes complets ou partiels (plus de 50%), au cerveau humain. Ils se trouvent surtout dans la police, l’armée ou font partie de forces spéciales. Soumis à un contrôle très strict, ils sont en général des humains “améliorés” (dit aussi “upgradés”) suite à un accident ou par simple choix. On en rencontre très peu et certains Japonais ne croient même pas à leur existence, croisant plus généralement quelques anciens amputés disposant juste d’une éventuelle jambe biomécanique. Là où un synthétique voit son corps presque intégralement reconstruit.

    Enfin la dernière catégorie, et sans aucun doute la plus récente, est celle des biodroides ou répliques. Ce sont des clones humains améliorés ou non, dotés d’un cerveau électronique. Ils sont intégralement créés en laboratoire et ne servent en général qu’aux Génocrates pour se concevoir des corps sur-mesure, des hommes de main particulièrement efficaces ou des répliques parfaites destinées à remplacer les modèles originaux. Dernière trouvaille de la biotechnologie robotique, ils demeurent néanmoins inconnus du grand public.
    Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

    Aucun commentaire.


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Jan - 12:40